Articles Tagués ‘Cave de Reverolle’

Sympathique soirée de dégustation hier soir, petit comité et bonne humeur ! Nous avons fait un voyage dans le vignoble bourguignon avec un Chablis 1er Cru Vaillons 2010 de William Fèvre (facture classique, typé, sans grand génie mais authentique), un Rully vieilles vignes 1er Cru Meix Cadot 2010 de Vincent Dureuil Janthial (très joli vin typé avec son petit coté beurré, brioché, tout en rondeur et boisé noble. Une touche minérale lui donne un beau relief) et un Pouilly-Fuissé Les Reisses 2010 de Robert Denogent (du coffre et de la personnalité mais apparaît rustique et un brin lourdeau derrière le Rully).

Photo0491Pour les rouges on débute deux 2009, un Beaune 1er Cru Clos du Roi de Tollot-Beaut (nez très pinot avec ses petits fruits rouges, bouche un peu décevante, mal définie) et un Nuits Saint Georges de Robert Chevillon (typé Nuits avec un supplément de charpente, assez racé pour un village).

Ensuite on goute un Monthélie 1er Cru du domaine Potinet Ampeau (joli vin, un brin rustique, gourmand, en pleine force de l’age), avant de passez sur un Corton Bressandes Grand Cru 2009 de Tollot Beaut (une belle matière mais toujours cette sensation de bouche un peu fouillis…) et on termine par un Chambolle Musigny 1er Cru les Charmes 2007 de Ghislaine Barthod (toujours très bon, dense, pas encore vraiment prêt, racé, à attendre) et un Nuits Saint Georges 1er Cru les Vaucrains de Robert Chevillon (un cran au dessus, plus élancé, tanins nobles et fins, dense).

Aussi dégusté un Rully rouge « En Guesnes » 2007 de Dureuil Janthial (bel équilibre, simple, typé pinot entrée de gamme) et un Bourgogne blanc Vézelay « Le Galerne » du domaine de la Cadette (approche bio et nature… très joli, friand, demi-corps, éclatant en finale, pointe de Co2 à apprivoiser).

On pourra retenir, entre autre, l’excellent rapport qualité prix du Rully blanc 1er Cru 2010 (CHF30.00) et du Monthélie 1er Cru 2005 (CHF34.00). On trouve ces vins à la cave de Reverolle www.cavedereve.ch

BC

Publicités

Si les très bonnes affaires ne sont pas rares elles ne sont pas non plus légions…

Ce Côtes du Rhône rouge « Bouquet des Garrigues » du Clos du Caillou fait partie des très bonnes affaires. Les vignes auraient probablement été classées en AOC Châteauneuf-du-Pape si, selon la légende, le propriétaire avait accepté d’ouvrir ses portes aux experts chargés de délimiter l’AOC Châteauneuf-du-Pape en 1936.

Le 2008, année peu glorieuse, est tout à fait réussi et on se demande même si une partie des vins issus des meilleures parcelles de Ch9 n’ont pas été intégrées dans ce vin… En effet, le Clos du Caillou n’a fait qu’une cuvée de CH9 dans ce millésime au lieu de 3 ou 4. Du coup toute les parcelles ont été assemblées pour l’élaboration de ce Ch9 unique. D’ici à imaginer que le Côtes du Rhône a aussi été un peu dopé, il n’y a qu’un verre…

Bref, il y a dans ce vin à moins de 15 euros un équilibre, une ampleur et une droiture assez exceptionnels (C pas la Romanée Conti non plus hein… mais c’est très bon :-).

On en trouve à la Cave de Reverolle par ex.

BC