Archives de février, 2016

L’Afrique du Sud gagne ! Avec 45 points à 30 sur 10 vins et 15 participants.

Bon, selon les vins choisis ce score peut bien évidemment être totalement différent la prochaine fois.

Les vins étaient servis par duo.

IMG_4393

D’abord deux vins blancs :

  • Afrique du Sud Stellenbosch «Terrasse» 2013 Keermont 67% Chenin (40 ans d’âge, non irrigué) 17% Chardonnay 9% Viognier 7% Sauvignon blanc. Fermentation et élevage en barriques 12 mois.Joli vin de gastronomie avec de la substance et une assez bonne persistance sur la fraicheur. Peut-être un rien trop boisé pour parler de finesse.
  • Australie Margaret River «Art Series» 2013 Leeuwin Estate 100% Riesling – Cuves Inox. Sols granite décomposé, caillouteux, loam.Nez assez typé (bien qu’il y ait une polémique concernant la typicité aromatique du Riesling …) avec des notes légèrement pétroleuses … C’est propre bien que peu complexe. Une bouche assez élancée qui ne manque pas de charme, mais l’acidité en finale semble dissociée. A revoir plus tard ?

1ère série de vins rouges :

  • ADS Stellenbosch Pinotage Reserve 2013 Beyerskloof Croisement de Cinsault et de Pinot Noir (1925 en Afrique du Sud). Sols d’alluvions. Elevage de 16 mois en barriques dont 30% de neuves et 70% de 1 vin.Rustique dans l’ensemble avec un boisé un peu sec. On retrouve le coté chocolaté du cépage (texture) en milieu de bouche mais ça finit rêche.
  • AU Barossa Valley The moonlight run 2014 Massena 58% Mourvèdre, 22% Grenache, 20% Syrah. Elevage en fûts (hogshead)fr pendant 12 mois. 5000 caisses produites (tous les vins). Achat de raisins, vieilles vignes.Beau fruit noir, assez frais aromatiquement. On retrouve en bouche la chaleur des vins de la Barossa Valley mais, dans le style, l’ensemble est cohérent. Bien.

2ème série de vins rouges :

  • ADS Swartland Syrah 2009 Mullineux levures indigènes, sols de granite et schiste. Approche bio et minimaliste en cave. 11 mois en barriques FR dont 15% de neuves.Puissant, chaleureux, assez droit avec un tanin marqué en finale mais sans sécheresse. Un rien monolithique mais sincère.
  • AU Barossa Syrah Stonewell 2010 Peter Lehmann Un des poids lourds de la viticulture australienne (600 000 caisses ..) Stonewell est la cuvée Top, irrigation modérée, viticulture tendance organique. 12 mois en barriques FREgalement dans le registre puissant, mûr, avec un boisé un peu plus marqué. Bien fait même si on cherche l’étincelle…

3ème série de vins rouges :

  • ADS Stellenbosch GVB 2010 Vergelegen 72% Cabernet Sauvignon, 10% Merlot, 10% Cabernet Franc – jusqu’à 600m à flanc de montagne. Sous-sols de grès, granit et schiste, avec des sols plutôt argileux. 18 mois en fûts de chêne français neufs.Voici un vin bien dans ses baskets, débardeur, muscles saillants mais sans manquer d’esprit ni de finesse. Boisée bien intégré. Une référence dans le genre « assemblage bordelais ».
  • AU Margaret River Cab. Sauvignon «Art Series» 2009 Leeuwin Estate 92% Cabernet Sauvignon, 7% Malbec, 1% Petit Verdot – Elevage en barriques, dont environ 30% de neuves.Moins équilibré, plus « violent », chaleur et tanins un peu dominants.

Dernière série :

  • ADS Swartland Columella 2009 Famille Eben Sadie 95% Syrah, 5% Mouvèdre (à peu près), 30% de rafles, pigeage aux pieds, élevage 12 mois en barriques et 12 mois en foudres.On retrouve la puissance des vins du Swarland mais avec de l’élan et de la longueur. Le tanin ne manque pas de noblesse. Encore trop jeune et un peu mutique.
  • AU Barossa Command Shiraz 2007 Elderton 30 hectares pour cette cuvée, 80 ha de vignes en tout – 32 mois en barriques US et Fr.Plus suave et peut-être plus écoeurant pour un palais européen … Les 32 mois de barriques ne passent pas inaperçus …

Le meilleur vin de la soirée ? Bien que cela soit assez relatif et un rien subjectif, on peut quand même relever que les participants ont majoritairement désigné un vin servi à l’aveugle (hors liste des vins ci-dessus) comme le plus abouti

IMG_3709Pyrenees Victoria 2004 Taltarni – Australie, Au pied des Pyrénées Australiennes, Etat de Victoria, le dom. Taltarni, env. 150 hectares, bénéficie d’un climat tempéré permettant une lente maturation du raisin. Les longues journées ensoleillées et les nuits assez fraîches en été, donnent des vins équilibrés, concentrés et aromatiques

Est-ce parce qu’il est plus âgé ? Mais c’était le plus vibrant et le plus racé, le plus homogène. Et en plus, finalement, le meilleur rapport qualité prix : 27.00 la bouteille

Donc, si les vins d’Afrique du Sud ont plus convaincu ce soir, avec globalement plus qu’équilibre et de finesse, c’est tout de même un vin d’Australie qui marque le meilleur but. Un joueur solitaire peut-être…

BC