Derniers coups de coeur et de la difficulté de déguster le vin à l’aveugle

Publié: décembre 15, 2014 dans Coups de coeur !

Déjà, un grand coup de coeur pour Simone. Simone 2012, signé Julie Balagny, un Fleurie tout en finesse, élancé, aérien. Une danseuse étoile. Pour ceux qui connaissent, on dirait un Poulsard à Ganevat, en légèrement plus fin mais tout aussi minéral et digeste. Une rareté. Pas bon marché mais bien plus d’histoires à raconter que beaucoup de vins de Bourgogne au même niveau de prix (env. 35 euros dans le commerce).

Pour débuter une soirée rien de mieux qu’un Chardonnay d’Arbois Pupillin de la maison Houillon-Overnoy, 2011 en ce moment. La gourmandise du Chardonnay avec son coté fruits blancs légèrement confits (poire) et sa minéralité rafraichissante. On est dans le jus de raisin fermenté qui s’assume, dans la caresse rassurante de grand-mère, avec le dos de la main tachée par le soleil, sur la joue encore potelée d’une enfance qui s’accroche. Parfaitement.

Pour poursuivre une soirée rien de mieux que le Sel d’Argent de l’Anglore 2013, un Grenache Blanc de la Vallée du Rhône qui balaie en quelques secondes le coup de mou bien légitime de papilles entannisés par plusieurs verres de vin rouge. Le genre de vin qui dynamise, un peu comme un redbull, enfin, si ça marchait, le redbull. Et puis, l’exemple est mauvais parce que ça pue quand même le redbull.
La gourmandise du Grenache Blanc avec un je ne sais quoi de frais, minéral, tonique. Du sel d’argent quoi 🙂

Le Gamay « La Plage » 2013 et le Pinot Noir Neyrou 2013 de Jean Maupertuis (Auvergne), les deux autour des 15 euros, sont au top. C’est un peu le challenge de tout amateur de vin finalement, dégoter le meilleur rapport qualité prix plaisir et Bacchus sait si c’est compliqué dans cette tranche de prix. Pas de trouver des vins corrects et même assez agréables, non, mais de trouver des vins avec de l’éclat, de l’âme, un terroir. Ce sont des vins « Nature » et sans sulfites ajoutés. Et pour ceux qui en sont encore à la pré-histoire des vins Nature et bien sachez que non, ça ne pue pas, non il n’y a pas de déviances, non ils ne sont pas oxydés, etc. Au contraire, que du fruit, de la race et du bonheur !

Toujours dans le registre des vins sans chimie de synthèse à la vigne et sans toute une pharmacopée qui accompagne la plupart des vins dits « Conventionnels » il y a ce surprenant Anjou Villages « La Croix Pistolle » 2010 du Château de Plaisance, un 100% Cabernet Sauvignon bien charnu, droit et structuré. Au nez on partirait bien en Italie avec ce côté bien mûr, boisée plutôt noble, touche minérale. L’attaque est aussi plutôt riche, concentrée, puis ça se resserre en milieu de bouche et se termine sur une finale un rien stricte avec une acidité et un tanin dominant. Très Cabernet Sauvignon en somme ! Le genre de vin à mettre à l’aveugle à la demi-finale du concours du meilleur sommelier du monde, histoire qu’ils se promènent à nouveau aux 4 coins du monde avec le même vin 🙂

En 2013 : le 1er vin à déguster à l’aveugle était un Zinfandel 2010 de la Napa Valley et le 2ème vin un Côtes du Rhône Château des Tours 2007 (65% Grenache, 20% Syrah and 15% Cinsault). On est donc en demi-finale du concours qui va élire le meilleur sommelier du monde. Les résultats (en rouge les bonnes réponses ou réponses assez proches et en orange quand c’est au moins le pays ou la région) :

Pour la Roumanie, Julia Scavo
1er vin rouge : Australie Syrah
2ème vin rouge : France Genache noir, Chateauneuf du pape 2004

Pour le Canada, Véronique Rivest
1er vin rouge : Argentin Malbec Mendoza 2010
2ème vin rouge : Cabernet-Sauvignon Bordeaux Saint-Julien 1998

Pour la Suisse, Paolo Basso
1er vin rouge : Espagne Tempranillo Ribera del Duero Tempranillo 2009
2ème vin rouge : Grèce Aléatico Néméa 2007

Pour l’Australie, Franck Moreau
1er vin rouge : Argentine Malbec 2010
2ème vin rouge : Italie Barolo 1998

Pour l’Italie, Fabio Masi
1er vin rouge : France Saumur-Champigny 2010
2ème vin rouge : Macédoine Naoussa 2005

Pour l’Argentine Maria Paz Levinson Huarte
1er vin rouge : Europe Pinot Noir 2011
2ème vin rouge : Italie Niebbiolo 2007

Pour la Norvège, Francesco Azzarone
1er vin rouge : France Pinot Noir Bourgogne
2ème vin rouge : France Pinot Noir Gevrey-Chambertin 1998

Pour la Suède, Jon Arvid Rosengren
1er vin rouge : Etats Unis Merlot Californie
2ème vin rouge : France Rhône Grenache Gigondas Domaine Santa Duc 2009

Pour la Turquie, Isa Bal
1er vin rouge : USA pinot noir Californie Carneros 2008
2éme vin rouge : France Pinot Noir bourgogne 2009

Pour la France, David Biraud
1er vin rouge : USA pinot noir Sonoma vallée 2009
2ème vin rouge : France Pinot Noir Bourgogne Côte de Nuits Chambolle-Musigny 1er cru 2005

Pour la Grande-Bretagne, Eric Zwiebel
1er vin rouge : USA Zinfandel Sonoma
2ème vin rouge : Espagne Grenache Tempranillo 2002

Pour la Belgique, Aristide Spies
1er vin rouge : Gigondas 2009
2ème vin rouge : Rioja grande réserve 200

C’est finalement rassurant de voir que même les pros les plus entrainés peuvent confondre un Zinfandel avec un Cabernet Franc ! 🙂 Ca remet les pendules à l’heure et même ça décomplexe ! Trompons nous hardiment quand on goute à l’aveugle, les meilleurs ne font guère mieux ! hé hé

Enfin, précisons tout de même que la dégustation à l’aveugle n’est que la partie ludique du métier de sommelier mais ce n’est certainement pas pour déguster à l’aveugle que sont formés, embauchés et payés ces personnes ! Savoir sélectionner, acheter, stocker, conseiller et mettre en valeur les vins, voilà quel est le vrai job.

Le Langhe Nebbiolo 2011 de Rinaldi nous vient du Piémont et c’est une vraie petite bombe fruitée, concentrée, avec un tanin marqué en finale et typique du cépage qui donne du relief au tout. Super vin avec du fond.

Un grand Champagne abordable, autour de 45 euros dans le commerce, quasi démocratique, voilà ce qu’est l’Extra-Brut Blanc de Blanc « Longitude » de Larmandier Bernier. Bulle fine of course, matière finement concentrée et tendue, de l’éclat et de la minéralité. Début de soirée, milieu de soirée, fin de soirée, au choix 🙂
IMG_0860

Bluffant ce Crozes-Hermitage Raymond Roure 1986 … bientôt 30 ans d’âge et toutes ses dents. Beaucoup de plaisir, de la dentelle, de l’élégance. Il me semble que je partais sur un Nuits-Saint-Georges à l’aveugle … je ne pensais pas qu’un Crozes puisse se bonifier sur plus de 20 ans. N.B. Attention, ce vient est situé sur un super terroir et était travaillé avec talent. Ce « Cru » appartient » à présent à Jaboulet (pas encore dégusté).

Le Clos Vougeot vieilles vignes 2004 de chez Raphet est un grand Pinot Noir racé, avec de la sève, de l’allonge et de la longueur. Un vrai Pinot à l’ancienne, plus en délicatesse qu’en hollywoodisme. Personne ne parle de ce domaine mais franchement, à environ 90 euros la quille, pour la région c’est une sacrée affaire !

Toujours en Bourgogne, le Bienvenue-Batard-Montrachet 2011 de chez Jean-Claude Bachelet est une quintessence de Chardonnay, quand maturité, minéralité, concentration et race se rencontrent. Tout beau et totalement au niveau d’un Grand Cru de Bourgogne. Le Chassagne-Montrachet Blanchot-Dessus 2011 est aussi magnifique.

Priorat Clos Martinet 2007, ça c’est bon ! C’est quand les vins du Priorat se présentent comme ça qu’on comprend leur ascension fulgurante au cours des 20 dernières années. On a la richesse d’arômes et de texture des vins ensoleillés et la délicatesse et la fraicheur des vins qui viennent de vignobles en altitude et qui bénéficient d’une grande amplitude thermique entre le jour et la nuit. Ca rafraichit les raisins et ralentit la maturité. C’est le genre de vin avec lequel on peut difficilement ne pas faire plaisir. Cela dit il est aussi impératif d’attendre quelques années avant de le servir.

To be continued

BC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s