Dégustation grands vins suisses

Publié: mars 12, 2013 dans Cours de Terre Oenophile
Tags:, , , , ,

Un tout petit feed back de la dégustation de grands vins suisses organisée par Terre Oenophile ce jeudi 07 mars :

Pour se mettre en bouche, un Chenin de Givrins 2010 de Philippe Bovet (Vaud), un vin sérieux, concentré, plein, encore un peu sur la rusticité de la jeunesse. Attendre. Avec une matelote de poissons du lac.

Ensuite, Un Epesses «La Braise d’Enfer», Frères Dubois 1976 (Lavaux). 37 ans d’âge ! Un bel or dans le verre, des arômes de miel, fruits secs, minéral. Une bouche très tendre, agréable. Petite faiblesse en fin de bouche, un peu d’astringence et de végétal (genre vieux bois humide), on sent arriver la crise de la quarantaine… Avec un jeune gruyère.

Vin et fromage Terre OenophileUn Heida 1995 d’Oskar Chanton (Visp, Haut-Valais). Un tout beau vin blanc au sommet de sa forme, élancé, fin, épicé.  Avec des Saint-Jacques saisies à la plancha, réduction de fumet de crustacés aux épices.

Puis, on repasse sur un millésime récent avec une Petite Arvine Gringe 2011de Didier Joris (Valais). Un vin gourmand, dense, enveloppé, concentré, minéral,avec de notes de rhubarbe et d’agrumes. A attendre. Avec une belle raclette.

La série des rouges débute avec un Pinot Noir « Eglisau » 2009 Weingut Pircher. Bluffant pour un vin de Suisse alémanique, on dirait un vin du Rhône (ou presque), fruits mûrs, assez riche mais avec une belle vigueur en fin de bouche. Avec un filet de porc Pata Negra sauce Teriyaki comme le sert le restaurant L’Artichaut à Carouge.

Autre Pinot Noir, celui de Jacques Tatasciore « Les Rissieux » 2009 (Neuchâtel). Un vin un peu en retrait, un peu carbonique, un peu mince, un peu boisé. Un peu fermé… En points forts, de la finesse et de l’élégance. Attendre. Avec une côte de veau basse température et quelques chanterelles sautées.

Genève est représenté par un Nebbiolo… 2009 du domaine des Vallières à Satigny. Ce cépage du Piémont qui fait la réputation du Barolo et du Barbaresco s’exprime très bien dans cette bouteille genevoise… La tanicité et l’acidité typiques du cépage ne plaît pas à tout le monde mais c’est bien un vin droit, sérieux et assez ample que l’on déguste là ! Avec un cuissot de sanglier, jus réduit et pommes de terre au four.

Pour suivre, deux beaux vins rouges valaisans : le Grain Noir 2009 de Marie-Thérèse Chappaz (cabernet sauvignon, cabernet franc et merlot), toujours aussi sensuel, charnu et délicat. Le boisé est noble et les tanins plutôt fins. Avec une viande blanche, un filet mignon de veau au vinaigre balsamique.

jersey blue ToggenburgLa Syrah Vieilles Vignes 2010 de Simon Maye et fils conclut parfaitement cette série de rouges avec une belle concentration d’arômes et de texture. Epicé, fruits noirs, mine de crayon. Attendre encore un peu mais déjà très bon. Avec une souris d’agneau confite aux épices.

Et pour finir, retour au blanc avec le très rare Completer des Grisons d’Adof Boner 2000. Un grand vin à la fois puissant, expressif, concentré, élancé, minéral et légèrement oxydatif. A boire pour lui même ou avec une volaille à la crème et aux morilles ou avec un risotto aux cèpes ou avec un vieux fromage d’alpage.

Les fromages en accompagnement des vins (dans l’ordre) : vieux brebis de Verbier (sec et expressif), Bémontois de Neuchâtel (matière, texture et arômes fins), Tomme fleurette de Rougemont au lait cru (une gourmandise), Jersey Blue de Toggenburg (un hit !).
Tous ces fromages peuvent se trouver à la fromagerie Bruand aux Halles de Rive à Genève.

BC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s